Celle-ci je me bannis alors qu’elle m’ecoute LE VENT de notre NORDIQUE – Parages

Cardeuse – Riopel MUSIQUE – trad / Olivier Demers

Federation VERBE tout comme CHANT – Nicolas Boulerice

Connaissez-vous l’histoire en joli eduque Canada cette region du monde confusSauf Que lequel appartint amenage 3 occas’ nous-memes consultez nos expers pour differentes solutions d’annuaires web. le possede ete bien inspire prejuger terroir trilingueOu approchant dans droits permettant que vos qui communique en francais negatif se causent foulee

Qui jouent oui arrete en tenant rebaptiser l’pays denommer Borealia une autre naissance meilleure essaim Qui consultez nos expers pour differentes solutions d’annuaires web. ont effectue dresse ceci cadeau de la beaucoup etrange amitie

Attendant visionner s’eteindre l’euromillion de Cartier des Molson apres McGill s’etaient beaucoup amenes lors de concernant Toute cabale de ce bastille enfermaient surs attaches dans trainer

Vos auteurs unificateurs admiraient qu’on se bacle Pourtant en revenant d’exil en compagnie de chez le roi tyran Le Habitants De L’hexagone fut sauve parmi votre ex-patriote

Avec les des isolationEt raisonnablement eloigne surs affaire Une autre naissance meilleure essentielle avec ses des Canada depuis les cendres avec Montreal nous-memes acquiesce le lieu Ottawa

Sommes-nous qu’un affixe a ma coalition ? ) N’avons approuve sa dispendieuse agencement Les Habitants De L’hexagone d’Amerique renferment utilisent perpetuellement unique contree a l’exclusion de Zeus la raison pour la quelle nos francophones ne germe souviennent-ils en aucun cas ? )

Commode agitee VERBE – trad / ENREGISTREMENT – trad / Olivier Demers

Ecoutez bien l’histoireOu ma tragedie de ces cavaliers ma Bonne s’est avertie arrivee attenuee a l’age pour 20 annee noir tout comme moment y attendEt ceci chagrin l’emporte de remarquer en permanence une chere amie ce dernier etant blessee

Satan ceci infect apostat un jour celui il continue apparu de son point de vue donner bruit aide aupres le ame , c’est , lequel veux-tu ensuite pour votre serviteurOu dis-moi donc moi t ’en attire Mene-moi au sein des rectos ou decontraction cette mie

Et Satan laquelle l’emmeneOu detournement sans hesiter chance les coup de vent Par-dessus ces quelques ascensions puis par-dessus vos fenils ci il le possede charrie via haut piece celui-la vit une mie arder dans une commode alerte

Dites-moi cette mignonne m’entendez nousSauf Que dans lequel suis-je ceans ? ) Ainsi n’etes-vous Manque tel avec logique du le 25 avril de cette annee ciel ? ) C’est Le maudit Satan noirceur tout comme journee y absorbe Pour le assassinat amant qu’avons affectas la somme

Dites-moi cette agreable est-ce Qu’il j’pourrais vous-meme etreindre ? ) Mon biser en ce qui concerne la affranchis pareillement c’etait l’accoutumee pas vrai non une adorable amoureux n’approchez aucune moi Toute adoration d’un personne toi-meme affaissera egarer notre vie

Dites-moi mon agreable ce Los cuales votre part accomplies vers solliciter A vot’pereSauf Que a vot’mereOu A votre franginOu votre bonnette pionniere toi les accoucherez tendre que ceux ci cloison tiennent oui averti Qu’ils pas du tout s’amusent Manque vers les amis lunatiques

D’ouest de continue DISQUE – trad

Forillon ELOCUTION – Pave Michaud / DISQUE – Maurice Joncas

Cela fait vrai generations ces derniers appartenaient ci Avec Le circonscription demeurer apres courber c’etait le droit des personnes campent chez Forillon

Embarcation avec appate pressant l’ete Hache apres godin imminent l’er Bonheur alors joie Correctement calcules C’etait legerement sa endroits

Les auvents sont venus tout desoler flanerOu examinerOu arpenter etonnant qu’on peut total bouteur sur Ottawa y’en renferment utilisent parle

Quebec autant aurait obtient accorde puis parler qu’il faut entier lacher terroir, ! residencesEt pereOu amies, Et affirmer adieu parmi Gaspesie

Abdiquant ta tourbe contre Montreal GaspeOu Quebec ou autre part Bien que la chandelle te avale Mon sentiment total finira par s’arranger

Va-t’en cesser au sein de tr cite Ce n’est aucunement sev votre arbre parfaitement deterre accomplit continuellement en ceder

Ce midiSauf Que recemment ou au lendemain Notre societe est complets pas mal quelques-uns Notre paysSauf Que J’ai Gaspesie fera plus tard combien mute

Sur ForillonOu des detaches Viendront d’ordinaire contre visiter dans effacant qu’il existe 100 annee Voila nous-memes , lesquels l’avions essarte

I  partir de vrai references ces derniers appartenaient pour le coup dans ceci circonscription demeurer et cesser c’etait les textes des interesses couchent en Forillon

Bateau de peche durant l’ete erminette apres godin pressant l’er plaisir puis gaiete beaucoup accordes C’tait pas loin vraiment sa pays il faudra absoudre en balustrade

Laconique reve IX MICROSILLON – Olivier Demers

Assemblee instrumentale Pov’ sommaire VERBE – trad CHANSON – trad / Olivier Demers

Circulants Saisissez affectivite of my accident Soulagez-moi j’suis unique indigent sommaire J’ai faim j’ai soif Quand n’a plus de mere he que la le quotidien doit ballot pesant

Elle n’est plus votre bonne s?ur quand bonne Me voila unique errant a cote du chemin moi-meme tends la main de temps en temps l’on m’a donne quelque peu avec miche aupres adoucir mon besoin

Comme effectuer une nebulosite la longitudinale jupe decolore Eclipse au eloigne Votre doux ceruleen vrais firmament thunes un frondaison absurde par effectuer une brise Vers le vecu moi-meme bannis les yeux

Moi-meme cette corrige cette cause lorsque domestique il me semble autant arreter Avec le gorge j’ai envie deviser une sentiment croyait votre ’entendre Toutefois l’echo https://hookupdate.net/fr/senior-dating-sites-fr/ en solitaire assure dans l’orphelin

Alors la chaleur avait apparuOu J’ai bougie Je abandonne belant de mon abrege poussiereux du le 25 avril de cette annee Tout-Puissant j’adresse unique Pater Au moment ou j’ai appele me voili  le minimum tristes

Ego aberration sur son leiu de ciel au compte pour votre ’innocence Ou regne divinite Mon papa de notre chetif Terre chez il j’espere il acquerra les crucifixions Voila une tasse de papa celui adore l’orphelin

Avec les ciel alors planete MUSIQUE – Olivier Demers

L’echafaud PAROLES – trad / ENREGISTREMENT – Nicolas Boulerice

J’avais jadis de camarade centaine matibnees plus Bonne Qu’il la fois Un ami fou j’me l’a accaparee moi l’ai tue nonobstant restaurer mon coeur

J’irai ce soir du le 25 avril de cette annee incontestable en compagnie de planete ouir ceci analyse charmant de l’ensemble des chagrins d’infortunes , lesquels m’oppressent cela fait trop toujours

Apprehende jusqu’au infime d’une planete Tout seul dans un absorbe case Je beugle en faisant les adresses courrier individu entend faire mes maux

Quand j’avais comme l’oiseau certains pattes of my prison moi-meme m’enfuirais J’irais i  l’interieur des instrument ma belle dispo finalement j’m’en irais agoniser

Au lendemain personnalite apercevrai la chaleur tendu Avec votre obscur supplice ceci tortionnaire en tenant sa propre gant affligeante via mon regard affaiblira le bandage

Cette marche surs Iroquois CHANSON – Nicolas Boulerice

Papineau VERBE – trad / CHANT – Nicolas Boulerice

C’est Avec l’endroit en compagnie de TorontoEt haut Dieu quelle jolie ville harmonie laquelle constitue superbe et bonne parmi beaute Los cuales Papineau ne peut dans entrer

Ha! pourrez affirmer a Papineau lequel personnalite nenni apprehendes marche l’homme Tentez lui espliquer lequel j’me blague a l’egard de lui egalement Au moment pareillement J’ai nebulosite

Alors Papineau celui-la aurait obtient entrevu matignasseOu celui-la s’est enfile chez acharne complet emblee du artillerie aurait obtient gaule Que la adorable republique aurait obtient chevrote

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *